Qui sommes-nous ?

Présentation de notre structure

La Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) des Pays de la Loire, agréée par le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, est chargée de la surveillance des ravageurs et des maladies menaçant les productions agricoles et les végétaux en général, dans le cadre de programmes de surveillance spécifique et participe à l’amélioration des bonnes pratiques phytosanitaires sur le territoire des Pays de la Loire.
 
Ses missions sont inscrites dans le code rural (Livre deuxième, Titre Cinquième, Chapitre II, articles L. 252-1 à L. 252-5).
Elle est l’émanation des cinq fédérations départementales (FDGDON de Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée) de la région, elles-mêmes fédérant les groupements locaux de défense contre les organismes nuisibles (GDON). Plus de 1200 groupements communaux et intercommunaux participent aux actions collectives de régulation d’organismes nuisibles mises en œuvre et coordonnées par leur fédération départementale.

Sur un plan statutaire, la FREDON Pays de la Loire est dirigée par un Conseil d’administration dont les 15 membres sont issus des conseils d’administration des fédérations départementales. Pour mettre en œuvre sa politique et les missions qui en découlent, le conseil s’appuie sur une équipe de 26 collaborateurs permanents et plusieurs collaborateurs temporaires selon la saisonnalité des activités.

Les missions de la FREDON Pays de la Loire

La production agricole, dans ses différentes filières, est soumise à l’agression d’organismes nuisibles présents en permanence, émergents ou susceptibles de s’introduire sur notre territoire à travers les échanges commerciaux. Il en est de même pour les végétaux de nos espaces verts, de nos espaces naturels, de nos haies, ou encore pour les productions de nos potagers.
Face à cela, chacun s’emploie à protéger ses cultures ou ses plantes, et utilisent diverses techniques, dont l’application de produits phytosanitaires. Mais il s’est avéré que cela n’était pas sans conséquence sur l’environnement (pollution des eaux, du sol…), et sur la santé humaine (résidus de pesticides dans les aliments, risques pour l’applicateur…).

Ces divers éléments ont conduit la FREDON Pays de la Loire à orienter ses activités dans deux directions :
1-   La prévention et la limitation du développement d’organismes nuisibles (ravageurs, maladies, adventices…)
2-   Le conseil, l’étude et l’analyse, d’une part en vue d’améliorer l’utilisation des produits phytosanitaires, d’autre part afin de réduire la pollution de l’environnement et la contamination des aliments par les pesticides.

Le premier axe, cœur de notre métier, se concrétise par les activités suivantes :
- La surveillance d’organismes nuisibles réglementés au titre de la santé des végétaux, dans les différentes filières de production et en environnement, pour le compte du ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche (MAAP) ;
- La réalisation d’un suivi de la flore adventice des milieux cultivés (grandes cultures) dans le cadre d’un programme national de biovigilance, pour le compte du MAAP ;
- La participation active à la surveillance biologique du territoire mise en œuvre par l’ensemble de la profession agricole, sous le pilotage de la Chambre Régionale d’Agriculture, la FREDON Pays de la Loire animant les filières arboricole et ornementales, le réseau des FDGDON assurant la filière des zones non agricoles ;
- La réalisation d’expérimentations pour tester l’efficacité et la sélectivité de nouvelles molécules destinées à la protection des plantes, mais également à mettre au point de nouvelles méthodes de lutte reposant sur une utilisation raisonnée des molécules et sur le recours à de nouveaux moyens de lutte biologiques ;
- La formation à destination de producteurs, de techniciens, de vendeurs en jardinerie, d’agents de collectivités… afin d’améliorer leur capacité à la reconnaître les organismes nuisibles, à mieux utiliser les produits phytosanitaires, à mieux raisonner la protection des cultures ou de leurs végétaux…
 
Le second axe se décline à travers plusieurs services proposés à un public divers, à savoir :
- Le développement de méthodes de dosage et l’analyse de micro polluants dans différentes matrices végétales, animales, alimentaires, environnementales (laboratoire GIRPA) ;
- La réalisation de prestations destinées à réduire la pollution des eaux par les pesticides ;
- L’élaboration de bulletins de conseils en filière ornementale et espaces verts.