Lutte biologique

Cynips du châtaignier : Dryocosmus kuriphilus

Origine Asie :
Chine, introduit au Japon (1941) et en Corée (1963). Introduit aux USA (1974) : sud-est (Géorgie, Alabama, Caroline du nord, Tennessee).
Introduit en Europe :
Italie : région de Cuneo (2002) ; Slovénie (2005) ; France : Alpes Maritimes et Haute-Garonne (2006), Pays de la Loire (2011) ; Suisse : Tessin (2009) ; en 2017 : une majorité des pays européens est infestée.

Dryocosmus kuriphilus est un micro-hyménoptère,ravageur spécifique du châtaignier. Les pontes successives dans les bourgeons forment des galles sur les jeunes pousses de l'année suivante et provoquent une diminution importante de la floraison et de la croissance des rameaux. Son impact est fortement préjudiciable aux filières casténéicoles et apicoles, dans une moindre mesure à la sylviculture.

PROSPECTION

Des prospections officielles ont été conduites en 2005 dans le but de surveiller l'apparition de Dryocosmus kuriphilus et les nouvelles zones de plantations de chataîgniers en Pays de la Loire.

A partir de 2011, et jusqu'en 2014, année de la découverte de l'insecte en Sarthe (Pays de la Loire), des prospections ont été menées pour évaluer la dissémination du cynips depuis le foyer initial. Ces prospections ont servi à rédiger les arrêtés préfectoraux relatifs à la lutte contre le cynips du chataîgnier.

Aujourd'hui, le cynips du chataîgnier est classé en annexe B de l'arrêté du 31 juillet 2000. Il s'agit d'un danger sanitaire de catégorie 2. La lutte contre ce ravageur n'est plus obligatoire sur le territoire français.

LUTTE CONTRE LE CYNIPS DU CHATAÎGNIER

En 2013, en partenariat avec l'INRA de Sophia Antipolis, la mise en place d'une expérimentation de lutte biologique avec l'auxiliaire parasitoïde spécifique Torymus sinensis a été mise en oeuvre sur 6 sites de Sarthe et de Maine-et-Loire.

En 2015, sous la coordination de la FREDON Pays de la Loire, Organisme à Vocation Sanitaire, le CETPI, l'USAS, le GDSA, la Chambre d'agriculture de la Sarthe, la FDGDON 72 et le Conseil Général de la Sarthe, ont décidé de mettre en place cette lutte biologique. Elle se poursuit cette année, avec le CETAPI et différents acteurs régionaux.
De plus, la FREDON Pays de la Loire participe au comité de pilotage national sur le cynips du chataîgnier.